MARPA

"les Marnières"

BLANCAFORT

Quelques mots sur l'environnement

géographique et historique...

 

géographique et historique

 

Blancafort, petite commune d'un peu plus d'un millier d'habitants, est située en région Centre, dans l'ancienne province du Berry , aux confins du Sancerrois et de la Sologne, au nord du département du Cher, à une soixantaine de kilomêtres de Bourges à la limite du Loiret, dans la petite région du pays fort, traversée par la rivière  la Grande Sauldre. 

Le pays fort est un territoire peu peuplé et son développement est dominé par l'agrculture, la polyculture, élevage de bovin et caprin, cultures d'oléagineux. Le tourisme se développe autour des chemins de randonnées.

Les granges pyramidales, bâtiments agricoles à base carrée avec un toit triangulaire qui forme une pyramide  d'où son nom, sont une particularité architecturale du Pays Fort. Elles servaient de remise au matériel et au foin ainsi que d'étable.  

On peut y visiter un superbe château, entièrement meublé et habité. Edifié au XVe siècle sur l'enplacement d'une ancienne seigneurie qui excistait déja au XIe siècle puis transformé au XVIIe . Cette maison forte , au bel appareillage de briques construite au bord de la Sauldre, agrémenté d'un superbe jardin à la française. On y admire du mobilier et des tapisseries du XVII et XVIIIe siècle.  

L'église Saint-Etienne, du XVe siècle possède un clocher porche. De plan trapézoïdal, évasé par-devant et qui s'étrécit vers le haut, il est formé de quatre poutres. Il s'élève à une quinzaine de mêtres, il est couvert d'ardoises. Cette architecture forme une ouverture béante, sorte d'auvent au fond duquel se trouve la porte d'entrèe de l'église.

Le monument de l'Euro symbolise le premier centre géographique de l'Euro. Calculé par l'institut géographique national et annoncé le 25 décembre 1998, valable jusqu'au 31 décembre 2000, sur la base des onze premiers pays ayant choisi l'Euro. Le monument, représenté par une borne géodésique, à été édifié sur le bord du canal de la Sauldre, à côté du pont, à proximité du bourg. 

Le canal de la Sauldre, long de 47 Km, entre Blancafort et Lamotte-Beuvron, large de 9,50 m et profond de 1,30 m, comporte 22 écluses. Après diverses tergiversations, c'est Louis Napoléon Bonapatre qui, d'une visite le 22 avril 1852, relance les travaux, pour transporté la marne de Blancafort à Lamotte-Beuvron. En décembre 1926 le canal est désaffecté. Par décret-loi du 1er mai 1927, il est décidé de supprimer tout crédit d'entretien. Cepandant jusqu'en 1941, un petit trafic persista (bois, cailloux marne...). Le chemin de halage ombragé par ses rangées de grands arbres est un magnifique lieu de promenades. 

La marne, est extraite depuis l'âge de bronze sous forme de blocs de pierres destiné à la construction; on en retrouve dans beaucoup de bâtiments. Apès l'épuisements des carrières de marnes de qualité, la faible dureté du matériau et sa mauvaise résistance conduiront à un abandon progressif de cet usage. Aujourd'hui, on utilise encore la chaux en amendement des cultures afin de rendre les sols moins acides.

La MARPA est construite sur l'emplacement d'une ancienne marnière, d'où son nom.

photo1

 Enfin, à environ 5 Kms de Blancafort, on peut visiter le musée de la sorcellerie. Inauguré le 09 avril 1993, instalé sur 1200 m2 dans les murs d'une vieille ferme, le musée propose la découverte, pendant une heure environ, de l'univers imaginaire et historique des sorcières, fantômes et des fameuses birettes issues du folklore berrichon. Ce musée est devenu, avec plus de 30 000 visiteurs par an, un des lieux les plus fréquentés du Cher.

MSA : Santé, Famille, Retraite, Services

Le choix du bien-êtres avec l'aide et le soutien de la MSA pour vivre heureux au pays

Le choix du bien-être Avec l’aide et le soutien de la MSA Pour vivre heureux au pays
Le choix du bien-être Avec l’aide et le soutien de la MSA Pour vivre heureux au pays